Une entreprise libérée, c'est quoi?

C'est quoi?

Selon Brian Carney & Isaac Getz (2009), « on défini une entreprise libérée comme une entreprise dans laquelle la grande majorité des salariés ont une « liberté » et la « responsabilité » complètent pour entreprendre toutes actions qu’eux-mêmes, pas les supérieurs ou les procédures, pensent être la meilleure pour l’entreprise ».

 

Même si l’on observe aujourd’hui des « entreprises libérées »[1], le mouvement n’en est qu’à ses balbutiements. En France, on compte entre cinquante et cent entreprises libérées. En Suisse on les compte sur les doigts d’une main. Et même si des poids lourds comme Swisscom et CFF donnent des imputs qui ont les RH pour origine, la plupart des managers voient ces changements d’un mauvais œil. En outre, dans l’implémentation de changements aboutissant à des entreprises libérées, on estime que 20% des salariés adhèrent spontanément à cette innovation car cela correspond à leur manière d’être. Seulement 5-10% y sont réfractaires et s’excluent d’eux-mêmes et pour le 70% restant, ils trouvent leurs marques avec le temps. Alors même que ceux qui se sont libérés connaissent un regain de croissance, on est donc en droit de se demander pour quelles raisons cette nouvelle façon de penser la direction d'entreprises ne fait pas plus d'émules: est-ce les représentations des citoyens suisses qui freinent ce mouvement ? Est-ce la mentalité conservatrice ? Est-ce la peur de perdre les acquis sociaux mis en avant par les syndicats ? Est-ce simplement la peur du changement ? Ou est-ce autre chose ?

 

Je ne détiens pas de réponse exclusive mais le système "pyramidale" n'a-t-il pas déjà montré ses limites? N'est-il pas temps, au début de ce XXIème siècle, de changer nos rapports dans l'environnement du travail pour, pourquoi pas, aller vers une nouvelle révolution "industrielle" ou plutôt "intellectuelle" ?



[1] « Les entreprises libérées », émission Toutes Taxes Comprises diffusée sur RTS 1 le 18 mai 2015 : http://www.rts.ch/emissions/ttc/6684235-james-bond-nous-fait-faux-bond-br-les-entreprises-liberees.html.

Les 3 principales différences entre une entreprise classique et une entreprise libérée