Nouveau paradigme (modèle)

Dans le monde de l’organisation du travail qui recèle maintes et maintes façons de penser les rapports hiérarchiques, on observe en ce moment au niveau mondial mais dans une infime proportion, une mouvance qui tend à réformer intégralement les systèmes de management actuels. Il s’agit du phénomène dit des « entreprises libérées » qui cherche à s’affranchir du « management en hiérarchie pyramidale » classique. Selon les acteurs de cette idéologie, l’humain au sein des organisations ne peut plus être considéré comme une ressource qui sert les intérêts de l’entreprise mais il devient un des « objets » dans lequel elle peut investir pour améliorer sa productivité tout en offrant de meilleures conditions de travail. Cet investissement revêt plusieurs formes améliorant ainsi l’équilibre vie privée/professionnelle: home office, temps de travail flexible, job sharing (partage de fonction), gestion des talents proactive ou encore dans les cas les plus dynamiques, une complète réforme du système de management où les décisions stratégiques se prennent directement par les employés au travers de la constitution de petits groupes de collaboration baptisés, les « speeds boats ».